Les moules Bio sont de retours

Les moules de Bouchot Bio sont de retour dans votre magasin l’Isle Verte.  Profitez des arrivages tous les vendredis et n’hésitez pas à les réserver en caisse. Bon appétit !

Moules de Bouchot S.T.G. Bio

Spécialité traditionnelle garantie, ces moules, Mytulis edulis, sont élevées sur des pieux en bois plantés verticalement : les bouchots, en Charente-Maritime ou Normandie, pendant minimum 6 mois. Cette technique d’élevage leur confère leur saveur et leur texture onctueuse, non farineuse et charnue caractéristique, ainsi qu’une coloration de chair soutenue et un remplissage important de la coquille. Produit frais : vivant au moment de l’achat, conditionné sous atmosphère protectrice. Moules prêtes à cuire après rinçage à l’eau froide.
Après avoir été captées naturellement sur des cordes, les moules grandissent dans leur milieu naturel autour de pieux en bois plantés verticalement de 4 à 6 mètres de haut, appelés les bouchots, pendant une période de 6 mois minimum.

Pourquoi la moule de bouchot est meilleure que les autres ?

La moule de bouchot doit sa saveur et sa texture onctueuse, non farineuse et charnue, caractéristique au fait d’être immergée dans l’eau de mer, mais découverte deux fois par jour sous l’action des marées (contrairement à la moule de corde). Son muscle adducteur est ainsi régulièrement exercé à refermer sa coquille une fois à l’air libre.

Le mode d’élevage (au moment de la pose d’une corde ou d’un boudin sur le pieu, une hauteur minimale de 30 centimètres est respectée entre le sol et le niveau inférieur de la corde ou du boudin), permet d’éviter des goûts ou des odeurs désagréables tels que la vase, ainsi que les corps étrangers (crabes, grains de sable), dans la mesure où il n’y a pas de contact avec le sol. Les moules présentent une coquille propre (sans algue, vase ou sable).

Sa taille est inférieure à celle des moules de cordes, qui sont immergées et peuvent donc se nourrir en permanence.

Grâce à l’espace dont elle bénéficie durant sa croissance, elle trouve une nourriture naturelle abondante (composée de plancton), qui lui confère une coloration de chair soutenue (de crème à jaune orangé) et un remplissage important de sa coquille, régulier d’une moule à l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *