Les astuces pour réussir mes confitures

 

 

 

Réussir ses confitures bio, ce n’est vraiment pas difficile. Il suffit de respecter les quelques règles suivantes :

1 – Choisir des fruits bien mûrs. Ce sont les parfums du fruit mûr, voir très mûr qui donneront ses saveurs à votre confiture

2 – Travailler proprement. Mains propres, pots et couvercles plongés dans l’eau très chaude quelques minutes.

3 – Respecter les quantités. Selon les goûts et les envies, de 750g à 1000g de sucre par kilo de fruits préparés.

4 – Cuire à feu vif. On aura veillé à ne pas remplir la marmite plus qu’à sa moitié car , en bouillant, la confiture monte !.. Pour éviter un excès d’écume on pourra mettre une noisette de beurre dans la confiture en début de cuisson (ça, c’est l’astuce numéro 1 !).  Un temps de cuisson court favorise la conservation des parfums du fruit. Pour ne cuire votre confiture que 15 à 20 minutes (c’est le maximum), ajoutez dans votre mélange fruits/sucre, AVANT cuisson, environ 2g d’Agar-agar par kilo . (ça, c’est l’astuce numéro 2 !). Et le tour est joué : l’ébullition va permettre à l’agarose (c’est le sucre contenu dans l’Agar-agar) de polymériser sans cuire la confiture pendant des heures et sans perdre donc le bon goût des fruits.

5 – Remplissez vos pots proprement et facilement. Pour ce faire offrez-vous en entonnoir à confiture en terre cuit. Un régal de facilité, de rapidité et de sécurité (la confiture ça brûle ! Les sucres fondent vers 250°C !!!)

Les confitures on les fait et on les mange toute l’année !

 

On n’étiquette pas des confitures n’importe comment, c’est tout un art : on indique les fruits utilisés, la date à laquelle ils ont été cueillis, et la date de création de la confiture.

Et au lieu de coller ça avec une colle bien chimique, on colle le bout de papier avec…du lait ! Si si, ça marche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *