La Vitamine D

La vitamine D est une vitamine liposoluble (soluble dans les graisses), essentielle à notre vie. Elle intervient en effet, de manière obligatoire dans l’absorption du Calcium dans toutes les cellules de notre corps et plus particulièrement de nos reins, nos os, nos muscles et nos articulations.

Elle intervient également dans l’absorption du Phosphore par nos intestins, permettant ainsi les échanges indispensables entre les membranes de nos cellules et les tissus de notre corps.

Enfin, elle semblerait contribuer de manière active à la protection de notre organisme contre le diabète et certains cancers par une action de réparation de l’ADN sur plus de 200 gènes.

Une quantité suffisante de vitamine D est donc nécessaire à tous les âges : de l’enfance pour éviter le rachitisme à l’âge adulte pour éviter l’ostéomalacie et le risque d’ostéoporose4.

 

Comment faire le plein de vitamine D ?

De deux manières : (1) en s’exposant au soleil et (2) en consommant des aliments riches en vitamine D.

L’exposition au soleil

Le soleil, par l’intermédiaire des UVB, permet de synthétiser de la vitamine D dans la peau. S’exposer l’été permet donc d’engranger suffisamment de cette vitamine, jusqu’à la fin de l’automne. Attention toutefois, s’exposer ne veut pas dire rester au soleil pendant des heures : il s’agit de ne pas faire rougir la peau, jamais (ou alors à peine). Aux beaux jours, s’exposer modérément au soleil chaque jour (durant 10 à 15 minutes) suffit. Au-delà de ce seuil de tolérance, il faut soit se couvrir, soit se mettre à l’ombre, soit mettre de la crème solaire. Attention à être particulièrement vigilant s’il y a du vent car, dans ce cas, la sensation de chaleur qui donne l’impression de cuire au soleil diminue ou disparaît.

 

Consommer des aliments contenant de la vitamine D

Seul problème : peu d’aliments contiennent de la vitamine D. Aucun en grande quantité.*

Les champignons et les végétaux en général, contiennent un peu (très peu) de vitamine D2 (ergocalciférol)

 

Les huiles de poissons, le beurre et, dans une moindre mesure, le lait et les œufs et les poissons gras contiennent un peu de vitamine D3 (cholécalciférol)

La vitamine D existe sous la forme de compléments alimentaires, soit concentré d’huile de foie de poisson, soit à partir de laine de mouton (lanoline), soit sous forme végétale à partir de levure exposée aux UV.

Il est donc recommandé à chacun et plus particulièrement aux enfants et aux femmes ménopausées de penser à se supplémenter en vitamine D durant les mois les plus sombres de l’année (de l’automne jusqu’au début du printemps).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *