Croque-Monsieur Mozarella, Avocat, Tomate

Ingrédients (1 personnes)
2 tranches de pain de mie
1 avocat
1 mozzarella
Huile d’olive
Beurre
Sel
Poivre

1. Découpez votre avocat et votre tomate en morceaux. Coupez votre boule de mozzarella en tranches.

2. Chauffez votre poêle à feu moyen.

3. Beurrez légèrement un côté de vos deux tranches de pain.

4. Placez dans un premier temps une tranche dans la poêle.

5. Par-dessus, ajoutez l’avocat, la mozzarella et les morceaux de tomate. Versez un peu d’huile d’olive et assaisonnez enfin de sel et de poivre. Refermez le tout avec l’autre tranche

6. Dès que le premier côté est doré (au bout de 2-3 minutes environ), retournez et laissez cuire 3 minutes de plus.

 

Salade de Melon à l’italienne

Ingrédients (4 personnes)

2 melons (selon la grosseur)
200 g de parmesan
200 g de gorgonzola
4 tranches de jambon de parme
50 g de pignons
Basilic frais
2 cuillères à soupe de huile d’olive
1/2 citron

Etape 1

Coupez les melons en deux et coupez la chair en petits dés ou en petites boules, mettez dans un plat. Rajoutez le jambon détaillé en lanières, puis le parmesan en copeaux et le gorgonzola en morceaux. Rajoutez les pignons, le basilic et le 1/2 citron.

Etape 2

Mettez une demie-heure au frais et juste avant de servir mettre l’huile d’olive, et du poivre concassé …

Source : Marmiton

Tarte aux poireaux et fromage de chèvre

Une délicieuse tarte au chèvre frais, avec des pignons de pin grillés et des poireaux fondants.

Ingrédients (4 personnes)

1 rouleau de pâte feuilletée
200g de fromage de chèvre frais
50g de parmesan fraîchement râpé
50g de beurre
30g de pignons de pin grillés
20 cl de crème fraîche liquide
2 blancs de poireaux
2 c à s de moutarde
1 jaune d’œuf battu
Poivre

ÉTAPE 1 :
Préchauffez le four 160°C.

ÉTAPE 2 :
Étalez la pâte feuilletée et déposez-la dans un moule à tarte. Piquez-la avec une fourchette. Faîtes la cuire 5 minutes puis sortez le moule du four.

ÉTAPE 3 :
Épluchez et coupez les blancs de poireaux en lamelles de 4-5 cm. Lavez-les. Dans une poêle, faîtes revenir les lamelles de poireaux dans 40g de beurre, pendant une douzaine de minutes, en remuant régulièrement.

ÉTAPE 4 :
Dans un récipient, écrasez le fromage de chèvre et incorporez-y le jaune d’oeuf, la crème fraîche, la moutarde et le poivre.

ÉTAPE 5 :
Étalez le tout sur le fond de tarte puis disposez les poireaux dessus.

ÉTAPE 6 :
Parsemez de petits morceaux de beurre et saupoudrez de parmesan.

ÉTAPE 7 :
Faîtes cuire 20 minutes et servez.

Gratin de Brocolis à l’emmental

Ingrédients :

  • Brocolis : 800g
  • Emmental râpé : 200g
  • Crème fraîche : 20cl
  • Beurre : 30g
  • Noix de Muscade : 1 pincée
  • Sel
  • Poivre

Préchauffez le four th.8 (240°C).

Divisez les brocolis en petits bouquets. Rincez-les, puis faites-les cuire à l’eau bouillante salée pendant 10 min ou au cuit-vapeur pendant 20 minutes.

Égouttez-les soigneusement.

Dans un bol, mélangez à l’aide d’une fourchette la crème fraîche et le 2/3 du fromage râpé et la noix de muscade râpée. Salez et poivrez à votre convenance.

Beurrez généreusement 4 petits plats à gratin et répartissez-y les petits bouquets de brocolis. Versez la crème au fromage au-dessus et saupoudrez la surface avec le fromage râpé restant.

Enfournez pendant 15 min. La surface doit être bien dorée et gratinée.
Servez chaud dans les plats de cuisson.

 

 

Tarte aux figues et à la poudre d’amandes

Ingrédients :

  • Figues : 8
  • Pâte feuilletée : 1
  • Jaunes d’oeufs : 3
  • Sucre en poudre : 100 g
  • Amandes en poudre : 100 g
  • Beurre : 100 g
  • Farine : 40 g

Travaillez le beurre en pommade avec le sucre en poudre. Ajoutez ensuite les jaunes d’oeufs un à un. Versez la farine et la poudre d’amandes, mélangez bien et réservez au frais.
Préchauffez le four à 180 °C.
Rincez les figues, coupez-les en 2.
Déroulez la pâte feuilletée dans un moule à tarte et piquez le fond avec une fourchette.
Étalez la crème aux amandes et déposez les figues par-dessus.
Enfournez 30 min.
Astuces et conseils pour Tarte aux figues et à la poudre d’amandes
Vous pouvez ajouter un zeste de citron vert râpé sur le dessus avant d’enfourner.

Les astuces pour réussir mes confitures

Confiture

 

 

 

Réussir ses confitures bio, ce n’est vraiment pas difficile. Il suffit de respecter les quelques règles suivantes :

1 – Choisir des fruits bien mûrs. Ce sont les parfums du fruit mûr, voir très mûr qui donneront ses saveurs à votre confiture

2 – Travailler proprement. Mains propres, pots et couvercles plongés dans l’eau très chaude quelques minutes.

3 – Respecter les quantités. Selon les goûts et les envies, de 750g à 1000g de sucre par kilo de fruits préparés.

4 – Cuire à feu vif. On aura veillé à ne pas remplir la marmite plus qu’à sa moitié car , en bouillant, la confiture monte !.. Pour éviter un excès d’écume on pourra mettre une noisette de beurre dans la confiture en début de cuisson (ça, c’est l’astuce numéro 1 !).  Un temps de cuisson court favorise la conservation des parfums du fruit. Pour ne cuire votre confiture que 15 à 20 minutes (c’est le maximum), ajoutez dans votre mélange fruits/sucre, AVANT cuisson, environ 2g d’Agar-agar par kilo . (ça, c’est l’astuce numéro 2 !). Et le tour est joué : l’ébullition va permettre à l’agarose (c’est le sucre contenu dans l’Agar-agar) de polymériser sans cuire la confiture pendant des heures et sans perdre donc le bon goût des fruits.

5 – Remplissez vos pots proprement et facilement. Pour ce faire offrez-vous en entonnoir à confiture en terre cuit. Un régal de facilité, de rapidité et de sécurité (la confiture ça brûle ! Les sucres fondent vers 250°C !!!)

Les confitures on les fait et on les mange toute l’année !

 

On n’étiquette pas des confitures n’importe comment, c’est tout un art : on indique les fruits utilisés, la date à laquelle ils ont été cueillis, et la date de création de la confiture.

Et au lieu de coller ça avec une colle bien chimique, on colle le bout de papier avec…du lait ! Si si, ça marche !

Confiture de fraises au sirop d’agave

Que mettez-vous de bon le matin sur vos tartines ?

Que penseriez-vous par exemple d’une délicieuse confiture maison, réalisée avec de bons fruits de saison gorgés de soleil et de saveur…

Peut-être allez-vous me répondre que des confitures, ça fait bien longtemps que vous n’avez pas eu le bonheur d’en goûter, car qui dit confiture dit sucre, et même beaucoup de sucre… Il y a bien des confitures « allégées en sucre » (mais c’est toujours du sucre), des confitures « sans sucre » (là, c’est l’horreur, édulcorants chimiques garantis), des confitures au fructose (pas terrible le fructose, c’est un « sucre » ultra transformé), mais rien de bien « révolutionnaire » au rayon des confitures.

D’où cette recette de confiture au sirop d’agave, mise au point après plusieurs essais, et qui devrait vous faire plaisir : Maintenant, à vous les tartines bien gourmandes sur le bon pain bio grillé du petit déjeuner ! Le sirop d’agave possède un IG très bas (20 à 25 selon les auteurs contre en moyenne 75 à 80 pour le saccharose), et c’est surtout un produit totalement naturel issu du suc de l’agave bleue.

Agave

Bon, tout cela est bien joli mais côté technique il fallait déjouer trois petites difficultés :

1- – Le sirop d’agave, contrairement au sucre, n’aime pas trop cuire, car cela dénature un peu son parfum. Difficulté contournée en ne l’ajoutant qu’à la fin.

2- – Le sirop d’agave, toujours contrairement au sucre, n’aide pas à la prise de la confiture. Deuxième difficulté, contournée en ajoutant de l’agar-agar.

3- – Le sirop d’agave coûte un peu plus cher. Là, je n’ai pas de recette miracle… j’achète mon sirop d’agave en magasins bio par pot d’un demi litre, et il me revient à 5,60€. Ce qui est raisonnable, étant donné que l’on n’en met que très peu dans les confitures, comme nous allons le voir plus loin. Chez moi, il y a tous les matins au petit déjeuner une floppée de petits « affamés » qui engloutissent chacun 2 à 3 tartines, voir 4 ou 5 pour les garçons… Du coup, la confiture au sirop d’agave, ce n’est pas jouable tous les jours, le portefeuille ne s’en remettrait pas ! J’ai là aussi contourné cette dernière difficulté en faisant pour mes enfants (qui n’ont vraiment pas besoin de surveiller leur ligne !) une très bonne confiture au sucre non raffiné que j’achète par sacs de 5 kg en magasins bio, et je confectionne en plus quelques pots de confiture au sirop d’agave pour le moral de la maman… le papa, lui, tapant dans tous les pots avec un égal contentement. Du moment que ça se mange.

Voilà donc pour les préambules, mais voyons maintenant à quoi elle ressemble cette confiture au sirop d’agave : Et bien la bonne nouvelle, c’est que c’est une véritable gourmandise ! Plus riche en goût, plus vive, plus brillante, à mi-chemin entre la « vraie » confiture et le coulis gourmand, difficile d’y résister ! Et d’ailleurs pourquoi y résister ? A moins de liquider un pot par jour à la cuillère, (ce que je ne vous recommande tout de même pas), elle est si raisonnable cette petite confiture !

Et pour les amateurs de petits desserts bien terribles côté gourmandise mais tout gentils pour la ligne, vous confectionnerez de fabuleuses verrines en associant par exemple mousse au chocolat à IG bas (recette dans un prochain post c’est promis…) avec de la confiture de framboise, vous napperez un fondant au chocolat bien raisonnable avec de la confiture d’abricot façon « Sachertorte », vous les servirez en petits pots gourmands en association avec un bon fromage blanc fermier ou même pourquoi pas du yaourt de soja. Vous pourrez aussi en garnir un gâteau roulé à IG bas à base d’amande en poudre, la transformer en mousse express aux fruits d’été, en mettre une cuillère au fond de vos petits pots avant de faire vos yaourts, bref, vous pourrez vous faire plaisir, et ça tombe bien car c’était le but…

Ingrédients pour 700g de fruits (2 ou 3 pots selon la contenance)

– 700g de fruits de saison parfaitement mûrs (fraises, abricots, framboises…)

– 1 sachet de 2 gr de poudre d’agar-agar

– 6 cuillères à soupe de sirop d’agave

Laver les fruits et les mettre dans une casserole. Saupoudrer uniformément avec la poudre d’agar-agar, puis bien mélanger. Placer sur feu doux et laisser frémir une dizaine de minutes.

Ajouter hors du feu le sirop d’agave, bien mélanger et verser dans des pots de confiture. Conserver au frais ou stériliser les pots.

Si vous souhaitez stériliser les pots, il suffit de les faire bouillir 20 minutes dans un faitout rempli d’eau.

Source : saines-gourmandises.fr

Poêlée d’asperges vertes et coppa

INGREDIENTS

1 botte d’asperge vertes fines

80 g de coppa tranchée finement

1 morceau de parmesan

Huile d’olive

Vinaigre balsamique

PRÉPARATION
ÉTAPE 1
Couper les asperges vertes crues en tronçons de 2 cm environ (pas la peine de les éplucher!), mettre les pointes à part.

ÉTAPE 2
Dans une poêle chaude, faire revenir à feu vif les tronçons d’asperge dans un peu d’huile d’olive.

ÉTAPE 3
Au bout de 5 min, ajouter la coppa taillée en lanières et les pointes des asperges. Continuer la cuisson 5-10 mn (les asperges doivent rester croquantes), déglacer au vinaigre balsamique et répartir dans les assiettes.

ÉTAPE 4
Parsemer chaque portion de copeaux de parmesan et servir aussitôt.

Source : marmiton.org

Conserve d’ail confit aux herbes

 

Ail confit , doux , craquant , savoureusement mariné aux herbes méditerranéennes .A déguster tel quel à l’apéritif, avec des pates ou en accompagnement de salade.

INGREDIENTS

2 têtes d’ail nouveau
4 feuilles de laurier
2 brins de romarin
3 petits piments oiseau
1 c. à café de poivre noir en grains
60 cl d’huile d’olive

PRÉPARATION
ÉTAPE 1
Retirez l’enveloppe des têtes d’ail et séparez les gousses sans les peler.

ÉTAPE 2
Placez-les dans une casserole à fond épais. Ajoutez les autres ingrédients, mélangez. Versez assez d’huile d’olive pour tout recouvrir.

ÉTAPE 3
Placez la casserole sur le feu, chauffez et avant que l’huile commence à frémir, réduisez le feu et laissez cuire doucement 45 min. A aucun moment l’huile ne doit frissonner, ni bouillir pour que l’ail soit confit et non pas frit. Laissez refroidir. Versez dans le bocal et gardez au réfrigérateur.

ÉTAPE 4
Cet ail peut se consommer aprés 48 heures et se garder 1 mois. Ces gousses servent de condiment pour les plats mijotés.

ÉTAPE 5
Répartissez les gousses d’ail non épluchées dans des bocaux et couvrez de bon vinaigre et oubliez 1 an. Ces gousses d’ail s’utilisent comme des cornichons.

Source : cuisineaz.com